agressivité…. (piqué sur un article d’Alzeimer…)

mais pourquoi  ne pas tenter???

 

L’agressivité, un signal d’alarme.

Il est facile de mettre le cerveau d’un patient en état de surmenage et de déclencher des réactions de saturation, de non reconnaissance ou d’agressivité, si on dépasse les bornes du tolérable. Un des contresens les plus terribles que l’on fait aujourd’hui c ‘est qu’on met l’agressivité sur le dos de la maladie, alors que c’est un signal d’alarme. Le cerveau « bugge » car il a été sur-stimulé. (cf: « Qui êtes vous je ne vous connais pas? »). Un stress quelconque s’est ajouté au stress quotidien engendré par  la maladie. Il faut prendre des mesures urgentes pour faire descendre le niveau du stress. Et non pas faire avaler des neuroleptique qui vont  diminuer les capacités d’adaptation d’un cerveau déjà bien handicapé et augmenter les problèmes à venir. Si la personne semble souffrir sans que l’on puisse savoir d’ou cela vient, quelquefois un paracetamol ramènera le confort et le sourire, le stress venait d’un mal à la tête.

 Les dangers de la stimulation

Un ami de lycée a emmené  Daniel faire une promenade en voiture en Provence, en lui montrant les chemins et les villages où ils étaient passé ensemble il y avait 50 ans, dans le but amical de stimuler sa mémoire et de lui rappeler les bons moments  passés ensemble à découvrir la Provence de Giono. Daniel ne se rappelait rien, du moins pas à  la vitesse des questions de son ami. Il ne reconnaissait pas non plus les endroits visités. Au bout d’une heure de cet exercice il a cessé de reconnaître son ami et il m’a répété pendant plusieurs semaines: « Tu te rends compte, Colette, je me suis retrouvé dans une voiture avec quelqu’un que je ne connaissais pas! »  Quand il est revenu il  m’a interpellé: « Colette, ce Monsieur prétend qu’il  a connu mon père! » Il était scandalisé et prenait « ce Monsieur » pour un menteur! L’ami se sentait très mal. Son malaise a du aggraver celui de Daniel. C’est l’effet des neurones miroirs dont on constate l’efficacité au quotidien et plus encore dans  les périodes de stress. Voilà un drame ordinaire causé par la méconnaissance de la maladie d’Alzheimer.  Le cerveau fragilisé de l’un se défend, le cerveau ignorant de l’autre peut ajouter encore du drame au drame : « Quoi? tu ne me reconnais pas, c’est impossible! »

Les réponses simples  et apaisantes

Dans cet univers sans repères où se meut le patient, il peut avoir des demandes qui déboussolent l’entourage, lequel s’accroche souvent désespérément aux repères dit normaux, au lieu de profiter de la poésie d’un univers sans repère de temps et de lieu. Il peut y avoir un danger à ramener de force le patient dans la réalité terre à terre. Daniel me demande de temps en temps de téléphoner à sa mère, morte depuis des années. J’ai mis du temps à trouver la bonne réponse, celle qui apaise et qui n’est pas fausse: « Je n’ai pas son numéro de téléphone… » Il n’insiste pas et nous passons à autre chose, je lui propose de lui donner des nouvelles de ses enfants ou de leur téléphoner. De temps en temps, en rentrant d’une promenade il m’appelle « maman ». Je trouve que c’est touchant car à un certain niveau de réalité, je suis aussi sa maman.

Depuis l’ami a retrouvé sa place privilégiée dans le cœur de Daniel, ils vont se promener ensemble et  parlent de qu’il voient dans le présent.  C’est en restant dans le présent qu’on échappe aux pertes de mémoire et aux pertes de repères. C’est un cadeau que les patients Alzheimer peuvent faire à leurs proches, les ramener dans le présent.

Publicités

Une réflexion sur “agressivité…. (piqué sur un article d’Alzeimer…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s